L'environnement

ane

Les animaux de la ferme
...et les autres.

Les poules, les canards, les lapins, les chats, et les ânes, font partie de la vie dans notre petit hameau; Le réveil au chant du coq pour vous rendormir bien douillettement sous la couette, vous connaissez ? Vous apprécierez suivant les saisons les pépiements joyeux des oiseaux, le chant du rossignol ou le craquètement des cigales le jour dès qu'il fait 24°. Avec un peu de chance, vous apercevrez peut-être un renard, une genette, un chevreuil, un écureuil, ou... quelques sangliers en maraude.

fraise

Jardin naturel,

jardin vivant...

Tomates, potirons, panais, topinambours et autres végétaux poussent de façon naturelle avec des apports de fumier, de compost ou de BRF (bois raméal fragmenté) sans chimie en tout cas; nous laissons se développer certaines "mauvaises herbes", dites telles mais cependant nécessaires à la bonne santé des plantes. Et nous favorisons des espaces "subspontanés" où se resèment d'année en année bourrache, camomille, mauves ou salades sauvages. l'esprit du jardin naturel étant de trouver un équilibre entre le travail de la jardinière ou du jardinier et le développement naturel des végétaux.

foret

"La forêt ça se pense"

Notre environnement, marqué par la déprise agricole de l’après-guerre, est confronté à une "invasion résineuse" massive; ce qui n’est pas sans poser des problèmes écologiques importants: acidification des sols, risques d’incendies…. Nos forêts, labellisées PEFC, sont gérées suivant les principes de Pro-Silva, un mode de sylviculture basé sur la qualité et qui se veut respectueuse des processus naturels de croissance et de renouvellement des écosystèmes forestiers. Nous cherchons à obtenir un maximum de biodiversité végétale qui seule pourra nous permettre d’affronter les évolutions climatiques. Et nous n’oublions pas la biodiversité animale en laissant des zones vierges d’intervention humaine. De cela, nous pourrons peut-être en parler au cours d’une petite balade dans les bois !

chataigne

"Châtaignes et Clède"

La châtaigneraie marque l'identité de notre territoire et fait partie du patrimoine paysager et économique. Le châtaignier, surnommé "l'arbre à pain" a nourri des générations entières de cévenols; l'arbre est apprécié pour son bois, ses feuilles et les qualités gastronomiques et diététiques de ses fruits, sans oublier le miel que les abeilles tirent de ses fleurs. Ramassées en automne, les châtaignes sont utilisées fraîches, transformées ou mises en clède°, cette activité qui a été en déclin reprend de la vigueur sous l'impulsion des castanéïculteurs et du PNR des Monts d'Ardèche. °clède vient de l'occitan "cleda", la claie, et désigne le plancher à claire-voie qui reçoit les châtaignes à sécher.
Télécharger le document du PNR sur la châtaigne.